NGameXP
:: tout :: Sony :: Microsoft :: Nintendo :: PC ::
  
recherche rapide      GO
 :: recherche avancée :: tous les jeux
news | ncomicxp | calendrier | forum | membres | s'inscrire | connexion | chat | contacts
 :: ngamexp.com » tests » Resident Evil 4
Resident Evil 4 Plateforme

:: fiche du jeu :: test :: actus :: images :: téléchargements :: se tenir informé :: 
test du jeu
Le Lundi 23 Mai 2005 à 12:32 par Despe_citron
Disponible sur GameCube
En développement sur : PC | Disponible sur : PlayStation 2
Développeur : Capcom Production Studio 4
Editeur : Capcom
Genre : Action-Aventure / Horreur
Nombre de joueurs : 1
Voix : inconnu
Textes : inconnu

Après un Resident Evil : Rebirth rafraîchissant et un Resident Evil Zero au goût plutôt fade, le Resident Evil nouveau est là, depuis le temps qu'on l'attendait celui-là, il a plutôt intérêt à valoir la peine qu'on ai attendu... Et pour tout avouer, on a pas été déçu, voire même agréablement surpris. Après la sortie du troisième opus en février 2000, l'attente des fans n'a fait que croître, il est temps de parler de ce Resident Evil 4.

Rappel
http://images.ngamexp.com/0/0000000419tn.jpgResident Evil c'est quoi ? Pour résumé, c'est l'un des jeux qui a contribué au lancement et au succès de la PlayStation à ses débuts. Un subtil mélange entre énigmes pas très recherchées, héros attachants et scénario suffisamment intéressant pour rester accrocheur. C'est le premier jeu à avoir introduit la notion de peur dans les jeux vidéo (d'autres vous dirons qu'Alone in The Dark est à l'origine de cette notion mais ceci est une autre histoire...). Après 4 jeux sortis, dont Code Veronica, les fans ont commencé à se lasser et à se diriger vers d'autres horizons Silent-Hillesques.
Il était temps pour la série de faire son come-back.

Il était une fois à Racoon city...
Fin 2000, les petits papas de la série des Resident Evil ont finis de s'arracher le peu de cheveux qui restaient sur leurs têtes, la série a très mal vieillit, tombé dans une redondance cyclique n'amenant rien de nouveau, il fallait réagir ! C'est alors qu'ils trouvèrent une idée pour relancer la série. Tout le monde planche dessus et ils finissent par présenter le concept aux grands manitous de Capcom. A l'époque, le héros de Resident Evil 4 devait avoir une tête d'albinos et tout de rouge vêtu. L'histoire nous apprendra par la suite que les patrons de Capcom ont aimé l'idée certes, mais ils ont préféré créer une nouvelle série avec, celle des Devil May Cry...

NGameXP Jeux Video
Dante Kennedy ou Leon fils de Sparda ?

Donc retour à la case départ, les cheveux ont repoussé depuis donc on s'y remet.
Entre temps, Big N et Capcom sont devenu de très bon copains et ils se mettent d'accord pour une exclusivité des prochains Resident Evil sur le GameCube, s'en suivra alors les remakes et autres rééditions des anciens épisodes.
Puis lors de l'E3 2003 (Electronic Entertainment Expo), première présentation du jeu, et là c'est la claque !
Les pupilles sont dilatées de larmes de bonheurs, les bouches sont écumées de bave.
Le jeu est magnifique, on retrouve le héros du deuxième épisode, les graphismes sont à couper le souffle, on à du mal à croire que cela tourne sur une console de salon, la 2D dans les décors laisse place à une 3D sublime et détaillée. L'absence de HUD (comprenez : indicateurs de santé, nombre de munitions etc...) à l'écran laisse présagé une immersion totale, Leon abandonne son uniforme de bleu pour laisser place à un look façon Squal Leonheart avec sa veste d'aviateur que vous trouverez ici pour pas cher (selon des rumeurs, le look final a été changé à cause de la trop forte ressemblance entre les deux personnages, de plus dans Kingdom Hearts, Squall se nomme Leon...).

NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video

NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video
Images de la première version du jeu.

Dés lors, le public attend le jeu pour la fin de l'année ou début 2004... he ben non, les créateurs, toujours en quête de perfection, ont remanié le jeu pour arriver à ce que nous connaissons maintenant. Ils ont pris le temps qu'il fallait et ils nous ont sorti quelque chose de nouveau, de jamais vu.

Bye Bye Racoon
L'histoire de Resident Evil 4 se situe donc en Europe (du coté de l'Espagne) et non-plus dans les environs peu fréquentables de Racoon City, la fille aux yeux exorbités du président des Etats-Unis a été enlevée par un groupuscule mystérieux nommé « les Illuminados », et le président décide d'envoyer qui ? Ben il envoie « un » homme, pourtant c'est de la fille du président des states dont on parle... Bref, c'est à ce moment là que Leon Scott Kennedy fait son entrée vêtue d'une veste introuvable pour le moment sur le net (pourtant j'ai cherché partout), sa mission, vous l'avez deviné, retrouver et sauver Ashley Graham et essayer au passage d'en apprendre un tout petit peu plus sur ces tarés de terroristes qui ont osé l'enlever.

Non seulement bye bye Racoon City, mais bye bye aussi les zombis, ici ce sont à des paysans que vous avez à faire, certes un peu timbrés mais de bons paysans travaillant leur terre et élevant leur bêtes pendant que vous n'êtes pas là. Mais voilà, ces paysans ne sont pas comme les autres, hé oui sinon le scénario serait vraiment nul, ils ont en eux une sorte de parasite qui leur font faire des choses pas très biens comme vous balancer des rochers ou des haches dans la figure et ils obéissent à un moine qui leur promet monts et merveilles. En gros, on a à faire à une secte dont les méthodes sont plus que radicales, mais heureusement pour notre héros, ils sont ridiculement armés.

NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video
Une beauté graphique encore jamais vu sur console.

Action !
Bon, les premiers pas, la prise en main est assez intuitive. Au début, la visée « over the shoulder » (et non « head and shoulders ») n'est pas facile à manier, faute d'une précision trop approximative mais on si fait, les détails sur le personnages sont plutôt bien faits, des cheveux à la veste qui bougent en courant, en passant par les petites expressions faciales de Leon, tout est parfaitement réalisé.
Au rayon des nouveautés, le « quick time event », héritage de Shenmue, il est ici judicieusement employé, cela tient le joueur en haleine, il ne faut pas baisser sa garde, même durant les cinématiques.
Une chose est sûre en tout cas, ça n'a plus rien à voir avec les opus précédent, le côté action est beaucoup plus prononcé, en fin de compte le jeu vacille entre un Resident Evil classique pour l'histoire et un Devil May Cry pour tout ce qui est action et style des personnages mais le jeu en lui-même reste unique et vient sûrement d'ouvrir une nouvelle ère dans le genre action-survival-horror. Il y a aussi le système du marchand, un personnage du jeu qui vous offre la possibilité d'acheter de nouvelles armes et accessoires et aussi de pouvoir upgrader les armes que vous possédez afin de les rendre plus puissantes à la manière d'un RPG. Le marchand qui ici remplace le bon vieux coffre, car faute de pouvoir garder tout les objets que vous trouverez, vous pouvez toujours les revendre ou acheter une valise plus grande pour les porter, en parlant de valise, il faudra bien s'organiser car chaque objets occupe un certains nombre de cases dans la valise. Le jeu est rempli de pleins de petites surprises du genre, vous pouvez même pêcher et consommer vos prises. Il est difficile de parler de ce jeu sans évoquer l'IA des autochtones, mêmes barges, ils arrivent à s'organiser lorsqu'il s'agit de vous faire la peau, ils grimpent sur les échelles, se servent de véhicules et esquivent vos balles, bref ils ne sont pas nés de la dernière pluie.
Du côté de la bande son, la musique sait se faire discrète quand il le faut et présente lors des phases d'actions intenses

NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video
Le quicktime event permet de faire de belles actions.

La progression se fait aisément, les ennemis sont nombreux et variés, on retrouve d'ailleurs un spécimen de Troll du Mordor dans les fins fonds de l'Espagne...
On retrouve également des personnages des épisodes précédents qui refont surface. Niveau scenario, sans être du Kojima, ça reste correct, il tient la route, c'est du trés bon scénario de Resident Evil. En apprend que Umbrella Corporation, la société responsable des accidents survenus à Racoon city n'est plus ce qu'elle était... Les situations sont suffisamment variées pour vous empêcher de vous ennuyer au long de la bonne vingtaine d'heures que compte le jeu.

NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video NGameXP Jeux Video
Leon en hobbit ça le fait pas du tout.

Chef d'œuvre ?
Oui, on peut parler de chef d'œuvre car ce genre d'initiative de la part des développeurs se faisait de plus en plus rare, ces dernières années nous n'avions droit qu'a des suites de jeux dont les seuls nouveautés étaient le graphisme ou le scénario, ici les personnes de chez Capcom se sont vraiment casser le cul pour nous offrir un vent d'air frais et ça fait plaisir. Et ce geste, les joueurs le leur rendent bien en achetant, jouant et en appréciant leur jeu.

esthétique : 109,0

NGameXP
maniabilité : 8
technique : 9son & musique : 8
animation : 10durée de vie : 8

Resident Evil 4 est le genre de jeux à inscrire d'une pierre blanche dans le grand livre des hits au côté de Metal Gear Solid 3 : Snake Eater et autres Mario 64. C'est un peu comme un vent d'air frais après une nuit enfermé dans une cave.

on aime :
  • Les graphismes de toutes beauté
  • Le quick time event
  • Le système du marchand
  • La coupe de cheveux de Leon
  • La bonne durée de vie pour un jeu du genre
  • on regrette :
  • Un scénario correct mais sans plus
  • Quelques bugs de collisions
  • Les yeux exorbités d'Ashley
  • La veste qui se fait piquer par un villageois
  • Despe_citron
    connexion
     login :  mot de passe :  GO
    (Si vous n'êtes pas inscrit, cliquez ici)
    ngamexp.com toute l'actu et les news des jeux video sur Nintendo Wii, PlayStation 3 (PS3), Microsoft Xbox 360 (X360), PlayStation 2 (PS2), Microsoft Xbox, GameCube (NGC), Nintendo DS (NDS), Sony PSP, GameBoy Advance SP (GBA), PSone (PSX) et PC.
    © ngamexp.com 2002-2007 - Tous droits de reproduction réservés. Les ressources de ce site sont couvertes par le droit de la propriété intellectuelle. Toutes les marques citées sur ngamexp.com appartiennent à leur propriétaire respectif.
    phpBB 2.0 XHTML 1.0 CSS RSS FireFox
    Site Meter Visiteurs depuis le 25 Octobre 2002.